Lettre à moi-même

Un bonjour ensoleillé,

Aujourd’hui, j’écris un article assez spécial, plus personnel, tout est dans le titre, zut pour le spoiler ! J’ai commencé le blog pour partager mes lectures, ma bonne humeur et puis j’ai continué avec des articles autour de la littérature et bien d’autres.

Particulier, car cela parle seulement de moi (de temps en temps faut être un peu égoïste non ?), de l’année qui s’est écoulée, d’une année pas du tout chouette, avec des nuages noir noir, j’aurais préféré des nuages roses pailletés mais bon, on n’a pas toujours ce que l’on veut.
Je l’avais écrit, il y a un petit moment pour moi pour mettre par écrit ce que j’ai ressenti pour laisser le passé au passé. Mais également pour remercier pour les personnes auxquelles je tiens. Après réflexion, j’ai trouvé dommage de le garder seulement dans mes archives.
Avec le temps, je me rends compte que le blog fait partie intégrante de ma vie, et à travers ce dernier cela reflète des périodes plus ou moins difficiles (héhé seule moi est au courant ou pas).

J’envoie tout mon amour aux meilleurs qui se reconnaîtront (au cas où je vous identifie !).

Bonne lecture

Chère moi,
Tu as appris durant l’année passée qu’il était plus dur de se pardonner soi-même que de pardonner une personne qui t’a blessé. Tu as mis sur ton compte l’erreur d’avoir laissé cette brèche qui t’a permis d’être brisé.
Plusieurs dures épreuves ont été mises sur ta route les unes après les autres. Tu avais la sensation de stagner, et même de reculer, mais tu as essayé de toujours avancer.
Cette même année, tu as réussi à te sortir d’une relation toxique et malsaine qui t’avait atteint d’une façon que tu n’aurais jamais imaginée à l’époque où tu la vivais. Tu ne t’étais pas douté à quel point cela avait pu altérer ta confiance et pourtant. Tu doutais de toi, de ton instinct, toi qui as toujours été courageuse et confiante dans tes choix. Tu t’es sentie faible, idiote d’avoir être autant trompée sur la personne.
Là où tu n’avais vu que de la faiblesse, c’était et c’est ta force, tu as pris les bonnes décisions de t’éloigner au bon moment, dire adieu aux mensonges. Cela n’a pas été facile lorsque les sentiments sont présents, mais tu l’as fait, tu as trébuché, tu es tombée, mais tu t’es relevée. Tu n’as aucun regret, car l’amour que tu as exprimé et ressenti fut sincère. Quand il s’agit d’amour, il y a toujours un risque à prendre. Tu peux désormais dire, « Thank you, next, next ».
Tu as grandement appris, la vie est une succession d’embûches, de leçons à assimiler mais ce qui compte, c’est ce que tu décides de faire par la suite, mettre un pas devant l’autre. Cela a pris du temps, il faut laisser le temps au temps pour guérir.
Lorsque tu broyais du noir, la grande sage Alice te disait, tu as l’amour de ta famille et de tes amis et cela vaut de l’or. Amayou, la guerrière que tu veux avec toi dans toutes les batailles en incluant la copine de gras (comprendra qui pourra). Marine, pour son écoute, sa présence et les ptis goûters ! Christiane, celle qui te secoue les cocotiers car elle a dû vivre des milliers de vies avant celle-ci. Et Jeremy pour son réconfort et les sushis ! Tu les remercies du fond cœur pour être présent dans ta vie et de l’illuminer.
Tu n’oublies pas non plus deux blogueuses super chouette Cha et Plouf qui ont croisé le cours de ton chemin qui sans le vouloir t’ont ramené sur le sentier de l’amour de la lecture.
Cette escale a permis de te connaître, de te découvrir et finalement de savoir que tu as toujours su ce que tu voulais et ce que tu ne voulais pas. Tu peux être fière de celle que tu es, qu’à présent, tu es sereine pour avancer.
Je te pardonne.
Moi, l’électron libre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s