La Terre des Ombres, Brice Milan

Fantasy

Résumé :

« Le jour de sa majorité, les sombres pressentiments de la princesse Erina se réalisent. Son frère Erik, le roi, est détrôné par un de ses féaux, qui s’est allié aux envahisseurs. Leur plus farouche conquérant, le duc Dambre, lance ses armées contre les terres du Nord.

Après s’être miraculeusement échappée du château familial, Erina, contrainte à l’exil, entame un long périple accompagnée d’un gabarier et d’un chef de bande. Mais un assassin impitoyable, Morsange, soudoyé par ses ennemis, s’est lancé à sa poursuite.

En chemin, la jeune femme découvrira la destinée tragique de ses parents, et peu à peu révélera sa véritable nature. Pendant ce temps, le tyran qui règne sur le territoire des Ombres attend son heure…»

Mon avis :

Je remercie une nouvelle fois Brice Milan pour sa confiance et me permettre de découvrir un second de ses romans.

Cette fois-ci une héroïne pour changer un peu dans un monde de fantasy : Erina. Elle échappe de peu à ses ennemis après la destitution de son frère, le roi Erik. Toutefois, ce dernier n’en réchappe pas et découvre l’ampleur de la domination ennemie venant du territoire des Ombres… Comme dans le premier roman « les fragments perdus » que j’avais lu du même auteur, le début du récit démarre au galop ! Pas de trêve ni de repos ! En route pour l’aventure, et de l’aventure il y a, à un rythme infernal !

J’ai pas mal apprécié le roi Erik par sa maturité contrairement à sa sœur Erina. Erina est une pouliche innocente et naïve découvrant le monde malgré qu’elle soit une excellente guerrière. Ses prémonitions vont la conduire à une quête semée d’embûche où elle découvrira ses origines. Accompagnée de Nohlan un gabarier, fou amoureux d’elle et d’un géant colosse Barbe Lame qui se jure de la protéger. J’ai adoré ces deux personnages attachants et intrépides. Ainsi que Denon l’un des fils des plus fidèles partisans du roi déchu. Je sens qu’il aura un rôle important dans le prochain tome.

Simultanément à nos protagonistes une guerre fait rage dans les Terres du Nord pour contrer l’ennemi le Duc Dambre, l’impitoyable et psychopathe sur les bords (pas que les bords d’ailleurs !) le laquais du seigneur du territoire des Ombres. Je ne peux en dire plus pour ne pas spoiler !

Comme vous l’aurez compris, parallèlement, on suit les personnages dans leur différente quête, à une allure effrénée entre Erina, le roi Erik, le Duc Dambre, Séraphin le perfide et sournois serviteur de Talbernot qui ne cherche que son propre bénéfice, ainsi que Denon et j’en passe. La force de l’histoire sont les protagonistes de tous horizons donnant du mouvement dans le récit avec les trahisons et les rebondissements. Quoique, j’ai trouvé très prévisible le dernier contrecoup dans le périple d’Erina.

L’univers est recherché, développé, c’est ce qui rend le roman très immersif. Le seul point négatif qui m’a rendu mal à l’aise est la violence autour du viol. Je comprends que l’on est dans un monde masculin au Moyen Age, la place des femmes n’est pas ce qu’elle est aujourd’hui et encore ! Je trouve que c’est un peu trop accentué dans le récit (j’ai un petit ♥ trop sensible…)

En résumé, la plume de Brice Milan est toujours agréable à lire et convaincant. La Terre des Ombres est un roman fantasy entraînant par ses personnages évoluant dans un univers sinistre et cruel. Si vous n’avez pas peur aux yeux et des vils personnages, laissez-vous tenter ! (Ne vous inquiétez pas, il y a aussi de merveilleuses choses !!!).

11 commentaires sur « La Terre des Ombres, Brice Milan »

  1. Merci pour cette seconde chronique toujours aussi percutante et détaillée. J’apprécie tes commentaires à fleur de peau, s’attachant aux émotions de certains personnages. A propos du viol, je précise que je n’en décris pas vraiment un, c’est seulement un des ressorts de l’histoire. Néanmoins, dans un soucis de parité, je vais devoir raconter celui subi par un homme dans le tome II ! Brice

    Aimé par 1 personne

    1. Heureusement qu’il n’y avait pas description 😁 j’ai essayé de trouver les mots pour décrire ce que je ressentais. Ça a été un peu compliqué, j’avoue que mes mots ont été un peu forts 😔 c’était un peu cru à mon goût.

      J'aime

      1. C’est intéressant, ton commentaire, car de mon point de vue, j’étais plus soft ! Je n’aime pas la violence gratuite, genre pour faire vendre. En revanche, si une scène difficile est un vrai ressort dans l’histoire, je n’hésiterai pas. Parfois, il faut dénoncer l’inconcevable en le montrant. Brice

        Aimé par 1 personne

    1. N’hésite pas ! « La Terre des Ombres » attend son illumination ! 😉
      Tu as aimé « LES FRAGMENTS PERDUS »: il est en course pour le Prix de l’imaginaire 2018 (http://www.nouvellesplumes.com/prix/33). Il a besoin de toi à présent !
      Jusqu’au 24-03-2018, il sera possible de l’évaluer (http://www.nouvellesplumes.com/livre/11362/milan-brice/les-fragments-perdus).
      Ne laisse pas « LES FRAGMENTS » se PERDRE ! VOTE pour qu’il soit édité !
      Brice Milan

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s